L'art de la dégustation


LA VUE

Facteur essentiel de la dégustation elle vous livrera une quantité d’informations. Mais pour cela, veillez aux détails.

Pour les champagnes, étudiez la mousse : un premier critère de jugement tient à la qualité de celle-ci (elle doit être très blanche –éclatante- et les bulles très fines).

Sinon, commencez par observez la couleur du vin (on parle de robe pour un vin vieux) avant même de tourner le verre. Celle-ci dépend de la variété du cépage et de la méthode de vinification mais surtout du climat et de l’âge du vin. Ainsi avec le temps un blanc pâle prend des teintes dorées, un rouge franc des reflets tuilés. Inclinez le verre à 45° pour obtenir les reflets. Observez les 2 cms les plus près du bord. La teinte de cet endroit précis renseigne sur l’âge du vin.

LA NOMENCLATURE DES EFFETS
  Vin Jeune   Vin Vieux
Rouge Rouge Violacé Rouge cerise Rouge tuilé
Blanc Jaune paille :
Sauvignon blanc
Jaune citron :
Jeune chardonnay
Jaune or :
Vin liquoreux ou sec âgé
Voilà qui devrait vous aider à trouver dans la couleur d’un vin quelques indices relatifs à son âge.
Attention, le type de vin, le climat et le cépage jouent énormément sur ses caractéristiques. Il convient d’être prudent, les confusions sont possibles, nous avons noté ici les principales tendances. Blancs 
jaune pâle à reflets verts, indique un vin simple, jeune et élevé en cuve.
jaune paille voire jaune or (vieux chardonnay), indique un vin mature, (s’il est sec).

Rosés
pelure d'oignon, indique un vin léger, peu tannique et souple.
plus franc, le vin sera fruité, riche et frais.

Rouges
violacé, indique un vin très jeune.
cerise, indique que le vin a deux ou trois ans : il n’est plus jeune mais n’a pas encore vraiment vieilli.
pourpre , indique la maturité de vins de petite garde.
grenat, indique l’apogée de grands vins.
Les plus chevronnés distingueront des nuances pour chaque degré d’intensité :légère, soutenue, intense, profonde, foncée, etc.

Considérez ensuite la brillance du vin (son " éclat "), facteur de qualité et de jeunesse. Par exemple un vin terne peut manquer d’acidité ou avoir un certain âge.Intéressez vous en même temps à la limpidité car elle renseigne sur le bon état du vin ou son degré de maturité. Il faut pour cela placer le verre devant une surface lumineuse à hauteur des yeux. Différents degrés sont appréciables : limpide, voilé, louche et trouble.

Enfin, les jambes ou les larmes du vin révèlent un degré alcoolique élevé, un climat relativement chaud et la présence de glycérol (produit par la fermentation alcoolique). Un vin liquoreux présentera également ces caractéristiques purement esthétiques.